Dr. idrissi oukili saad psychiatre addictologue psychothérapeute Fès

psychiatre addictologue psychothérapeute fes
psychiatre addictologue psychothérapeute fes

Lauréat de l’université de Bourgogne, France, en Addictologie

Diplôme de Psychologie d’urgences, Université JOHN-HOPKIN, USA

Diplôme de Psychologie positive, Université PENNSYLVANIE, USA

Lauréat Faculté de médecine et de pharmacie de FES, MAROC

Lauréat Faculté de médecine et de pharmacie de Dakar, Psychiatrie, Ethnopsychiatrie

« Le psychiatre intervient dans tous les domaines de la société (éducation, santé, social, travail, sport, etc.) pour préserver, maintenir ou améliorer le bien-être ou la qualité de vie de l’individu et sa santé psychique, développer ses capacités ou favoriser son intégration sociale. »

Sur le site internet du cabinet Dr idrissi psychiatre addictologue psychothérapeute  vous trouverez des explications : le psychiatre aide le patient à mieux se connaître, pour mieux avancer.

Les fiches proposées vous expliqueront tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur :

  • Difficulté du deuil, de la séparation, de l’absence:

Traverser l’épreuve du deuil est un chemin lent, complexe, et vous isole du monde extérieur qui ne peut ni comprendre ni entendre ni voir votre souffrance qui « dérange ». Le monde extérieur vous semble sans intérêt et vous vous sentez vidé de toute capacité d’aimer ou d’agir.

  • Burn out:

Toujours très impliqué dans votre vie professionnelle, vous ressentez une fatigue intense, l’impression de ne plus maîtriser au point d’avoir du mal à vous lever le matin… Votre travail n’est pas reconnu à sa juste valeur et vous vivez votre vie professionnelle dans une situation de stress chronique… Vous avez des pertes de sommeil, des crises d’angoisse, de tétanie, de pleurs.

  • Etats limites ou Border line:

Vous manquez de confiance en vous et êtes souvent envahi par un sentiment de « vide ». Votre quotidien est parsemé d’angoisses latentes et de phobies de toute sorte. La rage ou colère froide sont plus fréquentes que la réelle tristesse. Vous êtes parfois victime d’idées obsédantes, de superstitions et de rituels. Le sentiment de culpabilité laisse souvent la place à la douleur morale. Vous êtes sensibles au regard des autres et vous préférez la solitude. Votre vie affective et/ou professionnelle est marquée par l’instabilité. Vous vous soumettez à vos pulsions et vivez mal la frustration « c’est plus fort que moi… »

  • Manque de confiance en soi:

Vous êtes dans la confusion, vous ne vous reconnaissez plus. Vous avez des envies contradictoires, vous n’arrivez pas à vous comprendre. Vous avez des décisions ou choix très importants à faire et vous voulez vous faire aider à y voir clair.

  • Difficulté de vivre:

Sans trop savoir pourquoi, vous éprouvez des difficultés personnelles: « ça va mal », « je suis mal dans ma peau »,  » je n’arrive plus à prendre des décisions », « j’ai peur de ceci ou cela », « j’ai des crises d’angoisse », je ne dors plus…

les difficultés rencontrées vous semblent insurmontables et malgré votre entourage, vous vous sentez profondément seul

« chaque souffrance mentale a ses racines culturelles propres, ainsi la psychiatrie se DOIT d’être un soin sur mesure »

Dr. IDRISSI OUKILI Saad 

psychiatre addictologue psychothérapeute

Fès