Science Direct

Un groupe d’experts européens a été chargé d’établir des lignes directrices sur l’utilisation thérapeutique de la stimulation magnétique transcrânienne répétitive (rTMS) à partir de preuves publiées jusqu’en mars 2014, concernant la douleur, les troubles du mouvement, les accidents vasculaires cérébraux, la sclérose latérale amyotrophique, la sclérose en plaques, l’épilepsie, les troubles de la conscience, acouphènes, dépression, troubles anxieux, trouble obsessionnel-compulsif, schizophrénie, envie irrésistible/addiction et conversion. Malgré des inhomogénéités inévitables, il existe suffisamment de preuves pour accepter avec le niveau A (efficacité certaine) l’effet analgésique de la la stimulation magnétique transcrânienne à haute fréquence (HF) du cortex moteur primaire (M1) controlatéral à la douleur et l’effet antidépresseur de l’HF- la stimulation magnétique transcrânienne du cortex préfrontal dorsolatéral gauche (DLPFC). Une recommandation de niveau B (efficacité probable) est proposée pour l’effet antidépresseur de la la stimulation magnétique transcrânienne basse fréquence (LF) du DLPFC droit, HF-rTMS du DLPFC gauche pour les symptômes négatifs de la schizophrénie, et LF-rTMS du M1 controlésionnel dans la course du moteur. Les effets de la stimulation magnétique transcrânienne dans un certain nombre d’indications atteignent le niveau C (efficacité possible), y compris la LF-rTMS du cortex temporo-pariétal gauche dans les acouphènes et les hallucinations auditives. Il reste à déterminer comment optimiser les protocoles et les techniques de la SMTr pour leur donner de la pertinence dans la pratique clinique de routine. De plus, les professionnels effectuant des protocoles de SMTr doivent suivre une formation rigoureuse pour assurer la qualité de la réalisation technique, garantir la bonne prise en charge des patients et maximiser les chances de succès. Dans ces conditions.

Dr. IDRISSI OUKILI Saad 

psychiatre addictologue psychothérapeute

Fès

 

 

1 réflexion sur “Science Direct”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.